Description logo pour referencement
   

:: Un avis mitigé : Eros ou Thanatos ::

A la Une
auteur Loïc Henry
N° ISBN978-2-917718-29-2
EditeurGriffe d'Encre
Pages110
Parution2011-11-28
TypeRoman

Et si les progrès en médecine vous proposaient de vivre 400 ans... sans amour ?

Loïc Henry a débarqué tout récemment dans le monde littéraire. Auteur de quelques nouvelles, il frappe un grand coup en 2011 avec son 1er roman Loar, aux éditions Griffe d’Encre.

Eros ou Thanatos, novella indépendante, puise toutefois sa source dans celui-ci.

 

Bienvenue à Opale...

 

Dans la cité fermée d’Opale, tout est sous contrôle. Aucun risque d’agression dans les rues, ni même de rébellion contre le système établi. La cité veille, sur votre sécurité, sur votre santé, sur vos fréquentations et même sur votre vie sexuelle. Préférez-vous une simple vie de mortel, ou 400 ans d’abstinence sexuelle ? Isis, 17 ans, va devoir choisir. A moins qu’une rencontre étrange ne l’entraîne hors des murs d’Opale, vers des destinations inconnues.

 

 

Dictature, amour et rébellion.

 

 

Hum…Voilà une novella qui débute sur un air de déjà lu…Une cité refermée sur elle-même, un ailleurs réputé dangereux, une société liberticide et bien entendu un héro (ici une héroïne) qui s’interroge et rêve d’évasion… Une trame mille fois rabattue alors ? Non ! Heureusement pour nous, Loïc Henry va rompre très rapidement - dès le 3ème chapitre - avec le schéma classique et dynamite les murs d’Opale pour s’élancer à la découverte de Stered. Le lecteur suit Isis dans son exploration des autres cités de la planète, chacune avec leur politique propre. Et c’est là que l’on pourrait être déçu… Les personnages comme l’univers de Stered sont peu étoffés. Alors, oui, c’est une novella, un format court qui permet difficilement d’approfondir le cadre dans lequel se déroule l’histoire. Mais c’est tout de même curieux qu’Isis, 17 ans, qui a toujours vécu dans le confort et l’ordre imposé d’Opale, ne paraisse pas plus surprise ou effrayée que ça par le monde qu’elle découvre. On comprend qu’avec Ig, elle marche pendant des semaines dans des conditions précaires : c’est un changement radical pour la jeune fille, ce que l’on ne ressent à aucun moment.

 

Une novella indépendante ? Oui mais…

 

Rappelons-le, Eros et Thanatos s’appuie sur l’univers créé par Loïc Henry dans son roman précédent. Si l’histoire d’Isis se déroule 4 000 ans avant celle de Loar, mieux vaut lire ce dernier en complément, voir même les lire dans leur ordre de parution. Dans le cas contraire, le lecteur risque de se heurter à quelques difficultés de compréhension. Les rôles et les objectifs de chacun restent flous. On sent qu’il nous manque de nombreux éléments pour pouvoir comprendre ce qu’il se passe réellement et surtout où l’auteur veut nous amener -sinon à lire Loar. Même le prologue nous laisse dans l’impression d’avoir raté des éléments importants, et l’on peut referme le livre avec une certaine frustration…ou curiosité ! Les lecteurs de Loar auront certainement plus de facilités à se plonger dans Eros et Thanatos que les non-initiés. Cela dit, certains éléments de cette novella nous encouragent à pousser plus loin notre voyage en ces contrées lointaines.


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Nord Pas-de-Calais Lorraine Alsace Franche-Comté Provence Alpes Côte d'Azur Languedoc Roussillon Champagne-Ardennes Picardie Haute-Normandie Ile de France Bourgogne Rhône-Alpes Auvergne Midi-Pyrénées Aquitaine Limousin Poitou-Charentes Centre Basse-Normandie Pays de Loire Bretagne Corse

Un avis mitigé : Eros ou Thanatos : Ya Book