Description logo pour referencement
   

:: Nos livres préférés : Le Journal d’Aurore de Marie Desplechin ::

Suite de notre bibliothèque idéale avec Le Journal d’Aurore de Marie Desplechin

Marie Desplechin a écrit pour la jeunesse aussi bien que pour les adultes. Elle est également journaliste et scénariste. Son premier roman date de 1993 ; depuis, elle en a écrit plus de quarante.

 

Avec Le Journal d’Aurore, entrez dans la vie d’une ado déjà blasée par la vie, Aurore. Rien ne va dans sa famille, elle déteste sa grande soeur égoïste et n’aime pas franchement plus la petite, première de la classe et exemplaire. Elle déteste sa meilleure amie parce que... c’est sa meilleure amie, justement.

 

La simplicité d’une vie adolescente vaut-elle le coup d’être écrite ? Bien sûr que oui, surtout quand il s’agit de la plume de Marie Desplechin ! Écrite avec simplicité et un humour décapant, la « banalité » de la vie d’Aurore fait un bien fou. Décomplexant, détaché, et surtout amusant. 

 

À lire du même auteur :

 

La Belle Adèle (Gallimard Jeunesse)

J’envie ceux qui sont dans ton coeur (L’École des loisirs)

Séraphine (L’École des loisirs)

Satin Grenadine (L’École des loisirs)

Danbé, co-écrit avec Aya Cissoko (Points)

 

Si vous avez aimé, alors essayez :

 

La Plus Belle Fille du monde, Agnès Desarthe (L’École des loisirs)

Le Journal intime de Georgia Nicholson, Louise Rennison (dix tomes, Scripto)

Quatre Filles et un jean, Ann Brashares (cinq tomes, Gallimard Jeunesse)

15 ans, Sue Limb (quatre tomes, Gallimard Jeunesse)

 

Pour aller plus loin :

 

Citation :

 

« Écrire en utilisant le merveilleux, ce n’est pas seulement repousser les limites du possible, c’est aussi une certaine manière de voir le quotidien dans la vie, dans ce que le quotidien peut avoir de fulgurant, surprenant, inattendu, blindé de signes qu’on interprète au fur et à mesure que l’on marche. On le ressent peut-être plus fort dans l’enfance parce qu’on n’est pas encore bardé de certitudes, de connaissances. L’imaginaire est plus libre. Le merveilleux ne parle pas cependant seulement à l’enfance, il peut couvrir toute une vie. » (http://www.ccn-roubaix.com/)

 

Prix :

 

Le prix Medicis et le prix Madame Figaro lui ont été décernés.

 

Scénarios :

 

Marie Desplechin a écrit le scénario de cinq films, dont un dessin-animé.


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Nord Pas-de-Calais Lorraine Alsace Franche-Comté Provence Alpes Côte d'Azur Languedoc Roussillon Champagne-Ardennes Picardie Haute-Normandie Ile de France Bourgogne Rhône-Alpes Auvergne Midi-Pyrénées Aquitaine Limousin Poitou-Charentes Centre Basse-Normandie Pays de Loire Bretagne Corse

Nos livres préférés : Le Journal d’Aurore de Marie Desplechin : Ya Book