Description logo pour referencement
   
Kami Garcia et Margaret Stohl, l’interview !
A la Une
auteur Margaret Stohl
auteur Kami Garcia
GenreVampires & Monstres

Ethan et Lena sont de retour ! C’est le 19 octobre prochain que sortira le tome 3 de leurs aventures : 18 Lunes. Et déjà les spéculations vont bon train sur ce couple glamour... Pour fêter cet événement, voici une interview des deux auteurs réalisée en 2010 avec, en plus, une vidéo lors de leur passage à Paris.

Yabook : Parlez-nous de la naissance de ce livre. Comment l’avez-vous imaginé ?

Margaret Stohl : Tout est né lors d’une discussion toutes les deux lors d’un brunch. Nous avons eu envie d’écrire un live que nous aurions aimé lire. Comme, en tant que lectrice, nous adorons la fantasy et le fantastique et que Kami est née dans le sud des États-Unis, nous avons décidé que nous faire un livre gothique qui se situerait dans la région.

 

Yabook : Comment l’histoire et l’univers se sont mis en place ?

Kami Garcia : Une fois que nous savions que l’histoire se passerait dans le sud des États Unis, nous avons beaucoup discuté des personnages, ce qu’ils aimeraient lire, porter, manger... ce qu’ils écouteraient comme musique... Ensuite... ils étaient là ! (rires)

 

Yabook : Comment avez-vous construit ses personnages d’ados ? Peut-être de vous ou des ados que vous avez autour de vous...

Margaret Stohl  : Nous avons écrit l’histoire pour sept adolescents que nous connaissons bien, mes filles et des étudiants de Kami qui est prof d’anglais. Nous avons vraiment créé les personnages pour eux. Et puis nous les avons imaginé comme étant des ados d’une petite ville, comme nous, à leur âge... C’est vraiment un mélange entre ce que nous étions et des personnes que nous connaissons.

 

Yabook : Comment voyez-vous le héros ? Un ado bravache mais qui s’ennuie un peu et qui surtout lit beaucoup...

Kami Garcia : Ethan est un garçon populaire mais pas le plus populaire. Il s’intègre bien, il a des amis, mais il a l’impression que quelque chose manque à sa vie et il a envie de partir de sa petite ville de Gatlin. En tout cas jusqu’à ce qu’il rencontre Lena. Et effectivement il lit beaucoup mais il en fait un secret parce que ce ne serait pas forcément bien vu par ses amis du club de basket par exemple.

 

Yabook : Ethan est un garçon complexe. Est-ce que c’est le bouillonnement de l’adolescence qui vous intéressait en lui ?

Margaret Stohl : Ce qui nous intéressait, c’était cette notion d’isolement dans le village et d’individu contre le groupe. Il va devoir sacrifier sa tranquillité pour assumer ce qu’il est et être lui-même.

 

Yabook : C’est un peu l’histoire de quelqu’un qui va devenir adulte...

Kami Garcia : Ce que tous les adolescents ont en commun, c’est de devoir se trouver en tant que personne et de se séparer de ses parents et de ce que ces derniers ou nos amis veulent que l’on soit. C’est le cas d’Ethan et Lena chacun dans leur milieu, et de tous les adolescents.

 

Yabook : Vous parlez aussi des préjugés et de la ségrégation, c’est l’autre message que vous vouliez faire passer dans le livre ?

Margaret Stohl : C’est vrai que l’action se situe dans une petite ville du sud des États Unis où la mémoire de la guerre civile est encore très présente. On en parle de manière détournée avec la guerre entre les enchanteurs de la lumière et les enchanteurs de l’ombre. Beaucoup d’adolescents et beaucoup d’adultes ont tendance à se mettre dans des ghettos et à ensuite couper les liens avec les autres groupes. On voulait montrer qu’un garçon de cette petite ville et une fille de l’extérieur avec des pouvoirs surnaturels pouvaient au contraire se rencontrer et bâtir un pont entre leurs communautés.

 

Yabook  : Parlons de Lena, comment la voyez-vous ?

Kami Garcia  : Lena a grandit un peu partout avec des gens différents et n’a jamais vraiment eu d’endroit où elle était chez elle. Et même au sein de la communauté des enchanteurs, elle ne s’est pas vraiment sentie intégrée. Quand elle arrive à Gatlin, elle a, à la fois envie d’avoir des amis et de s’intégrer, tout en restant elle-même. C’est un paradoxe que tout le monde vit.

 

Yabook  : Pourquoi avez-vous voulu mettre du fantastique dans votre roman ? On a l’impression que l’histoire pourrait presque se dérouler entre deux ados « normaux »...

Margaret Stohl : D’abord nos sept lecteurs adorent la science fiction et le fantastique. C’est un genre très populaire en ce moment aux États-Unis et dans le monde. Et puis c’est ce que nous aimons lire toutes les deux depuis toujours. C’est un genre qui permet aux adolescents d’éprouver des sentiments très forts sans danger. C’est utiliser un autre langage pour parler de vrais problèmes.

 

Yabook  : Et est-ce que vous avez d’autres projets en commun ou chacune de votre côté ?

Margaret Stohl : Nous espérons continuer à écrire ensemble pendant longtemps. Nous avons d’autres idées mais pour l’instant nous sommes très très occupés avec cette série. L’univers et très riche et il y a beaucoup de personnages...




modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Nord Pas-de-Calais Lorraine Alsace Franche-Comté Provence Alpes Côte d'Azur Languedoc Roussillon Champagne-Ardennes Picardie Haute-Normandie Ile de France Bourgogne Rhône-Alpes Auvergne Midi-Pyrénées Aquitaine Limousin Poitou-Charentes Centre Basse-Normandie Pays de Loire Bretagne Corse

Kami Garcia et Margaret Stohl, l’interview ! : Ya Book