Description logo pour referencement
   
Interview de Susan Beth Pfeffer
A la Une
auteur Susan Beth Pfeffer
GenreSF/Fantasy

Les Chroniques de la fin du monde.... c’est elle

et elle nous raconte son univers, à des années lumières de l’ambiance de la trilogie.
Elle mène en effet, une petite vie tranquille aux Etats-Unis, avec son chat pour principal compagnon.

 

Plus d’infos sur la Trilogie ICI.

Susan Beth Pfeffer, l’Interview : 
 
 
Yabook : Susan Beth Pfeffer, bonjour, vous êtes auteur Young Adult, depuis quand écrivez-vous, et comment l’écriture est entrée dans votre vie ?
Susan Beth Pfeffer : J’ai toujours aimé écrire, depuis le temps où j’étais petite fille. J’aime créer des histoires et les raconter aux gens. Il n’y a jamais eu un moment dans ma vie où je n’ai pas eu envie d’être écrivain. 

Yabook : Qu’est qui vous donné envie de vous tourner vers le public YA ?
Susan Beth Pfeffer : J’ai écrit mon premier livre qui a été publié lors de mon dernier semestre à l’Université. C’était un YA. J’ai songé à ce que j’aurais aimé lire quand j’avais 12ans, ce qui a été la base de mon roman. Lorsque j’avais Vingt ans, à l’époque, j’avais un bon sens de ce qui vous préoccupe à 12 ans.  

Yabook : D’où vous vient votre imagination ?
Susan Beth Pfeffer : Probablement de mon père. Il était très créatif.

Yabook : Qui est au fond Susan Beth Pfeffer ? Pouvez-vous vous présenter ?
Susan Beth Pfeffer : Quand je me présente aux gens, habituellement je dis « Salut de suis Sue Pfeffer » et ils me demandent ce que je fais et je leur réponds que je suis auteur jeunesse. Ça n’est pas la meilleure réponse, car ils pensent que j’écris des albums illustrés et je dois alors expliquer qu’il s’agit de romans pour adolescents. C’est généralement suffisant pour faire parler les gens. L’écriture est un parcours atypique et les gens veulent en savoir plus. Je suis quelqu’un de très chanceux car généralement je trouve des gens intéressés à me rencontrer. J’aime écouter la vie des gens. La meilleure histoire que j’ai entendue de quelqu’un que je n’ai rencontré qu’une seule fois, était celle d’un commercial assis à côté de moi sur je ne sais quel vol. Il m’a raconté comment sa première femme était retournée dans sa ville natale, pour découvrir si sa mère était une serial killeur. A vous de voir ce que vous pouvez entendre quand je réponds « Salut Je suis Sue Pfeffer ! »
 
Yabook : Pensiez-vous rencontrer un tel succès ? 
Susan Beth Pfeffer : Ma carrière a été faite de succès et de défaites. Bien sûr je préfère les succès mais je suis très consciente que les échecs font partie du jeu.

Yabook : Comment travaillez-vous ? Avez-vous besoin de conditions spéciales ?
Susan Beth Pfeffer : J’aime réellement avoir une fenêtre à travers laquelle je regarde pendant que je travaille. Cela peut être en face de moi ou sur le côté, mais c’est important que ce soit de là où je peux admirer le ciel, les arbres et l’herbe. Je vis seule, donc il est rare que je sois obligée de travailler avec quelqu’un à mes côtés, mais quand cela arrive, je n’aime pas particulièrement cela.

Yabook : Quel est votre personnage préféré parmi ceux que vous avez créé ?
Susan Beth Pfeffer : Là encore, pas de favori. Je n’ai jamais réfléchi à combien de personnages j’ai créé, mais il doit bien y en avoir des centaines, sans doute même un millier. Comme c’est étrange de penser qu’aucun d’eux n’aurait existé si je ne les avais pas imaginé. Et encore, ils n’existent pas vraiment excepté dans mon imagination et sur le papier.

 
Yabook : Quelles sont vos relations avec vos personnages en général et avec Miranda et Alex en particulier ?
Susan Beth Pfeffer : Je les aime tous les deux. Miranda a été plus facile à écrire qu’Alex, très différent de moi. Mais j’ai la même joie à penser à eux, à leur donner une voix aussi.

A propos des Chroniques de la fin du monde…

Yabook : Comment avez-vous imaginé cette histoire et ces personnages ?
Susan Beth Pfeffer : J’ai eu l’idée des Chroniques de la fin du monde en regardant un film à la TV un jour. C’était un film catastrophe et pas particulièrement un très bon, mais il m’a fait penser à ce que cela serait d’être un adolescent vivant en pleine catastrophe mondiale. Ecrire est pour moi un enchaînement de réponses à des questions. Dans ce cas, les questions étaient qui sont ces ados ? Et de quelle catastrophe s’agit-il ? J’ai passé à peu près 3 semaines à y penser puis j’ai commencé à écrire. J’ai aimé écrire cela, et j’ai voulu savoir ce qui allait arriver ensuite. J’ai demandé à mon éditeur américain s’ils étaient intéressés par une suite. Ils ont dit non, alors je leur ai demandé si je pourrais écrire un second livre sur un adolescent différent ayant vécu la même catastrophe. Ils ont accepté et j’ai écrit le tome2, créant Alex dans une situation aussi différente que possible de celle de Miranda.
 
Yabook : Qu’en est-il du dernier livre « This World we live in » ? Que se passe t il ?
Susan Beth Pfeffer : Dans ce livre, Miranda et Alex se rencontrent, et le lecteur (et moi) allons savoir ce qui va se passer pour chacun d’eux.
 
Yabook : Quel est votre rêve aujourd’hui en tant qu’auteur ?
Susan Beth Pfeffer : Je vis vraiment mon rêve. Une des grandes choses lorsque vous devenez écrivain ce sont les nouvelles inattendues. Je suis toujours ouverte aux bonnes choses qui m’arrivent, même s’il s’agit juste de rencontrer un commercial dont la première femme rentre dans sa ville natale pour voir si sa mère est un serial killeur.

Yabook : Merci Susan Beth.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Susan Beth Pfeffer son QUI suis-je ?

Année de naissance 1948
Née à : New York City
Installée à : dans l’Etat de New York
Pas d’enfants
Ce que j’aime : les amis, la famille, lire, écrire, regarder le patinage artistique, mon chat, et beaucoup de choses
Ce que je n’aime pas : les champignons
Mes films préférés : aucun, dans aucune catégorie.
Ville ou campagne : les Deux
Shopping ou balade : les Deux (et quelques fois aucun)
Mer ou montagne : montagne (mais quelques fois la mer)
Mon animal : Scooter, mon chat de 2 ans
Mon mot de français préféré : chocolat

 


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Nord Pas-de-Calais Lorraine Alsace Franche-Comté Provence Alpes Côte d'Azur Languedoc Roussillon Champagne-Ardennes Picardie Haute-Normandie Ile de France Bourgogne Rhône-Alpes Auvergne Midi-Pyrénées Aquitaine Limousin Poitou-Charentes Centre Basse-Normandie Pays de Loire Bretagne Corse

Interview de Susan Beth Pfeffer : Ya Book