Description logo pour referencement
   
Interview de Rachel Aaron
A la Une
auteur Rachel Aaron Rachel Aaron
GenreSF/Fantasy

Un voleur charmant, de la magie et la Légende d’Eli Monpress en version française chez Orbit !

La légende d’Eli Monpress chez ORBIT
 

Interview de Rachel Aaron, l’auteur.

 

Yabook : Bonjour Rachel Aaron, vous êtes auteur fantastique jeunesse, comment le personnage d’Eli Monpress est-il né ? 
 

 

Rachel Aaron : Il y a très longtemps, mon ami Steven jouait le rôle d’un personnage dans Donjons et Dragon RPG, dont le principal objectif dans la vie était de se doter d’un million d’or. Je n’ai jamais joué à Donjons et Dragons, même si je joue à d’autres jeux sur table, mais avec ce que j’ai entendu au sujet du personnage de Steven, j’ai capté l’idée. Un voleur qui veut sa bonté pour s’élever ? Pourquoi ? Et quel genre d’homme serait-il ? L’idée a tournée dans ma tête quelques années jusqu’à ce jour où je travaillais sur une création très sérieuse et ennuyeuse, le personnage que vous connaissez maintenant,Eli, marchait dans ma tête et commençait à frapper à la porte. Le reste appartient à l’histoire.
 

 

Yabook : Il est talentueux, arrogant, moqueur mais dans un genre assez doux…. Quels personnages vous inspirent ? Qu’est-ce qui vous influence ?  
 

 

Rachel Aaron : Je suis toujours fascinée par les gens qui sont très bons dans ce qu’ils font. Beaucoup de livres de Fantasy focalisent sur des personnages qui en sont au début de la manifestation de leurs pouvoirs, comme les Hobbits dans le Seigneur des Anneaux. Ils doivent se transformer en héros. Mais je préfère toujours les personnages dans les livres qui sont déjà experts, comme Aragorn ou Legolas, les gens qui sont déjà bons dans leur domaine et qui deviennent encore meilleurs. Je pense juste que c’est plus intéressant de voir quelqu’un grandir en partant d’un bon niveau vers un excellent, plutôt que de zéro à héros. 
Quand je m’asseyais pour écrire l’histoire de Eli, je voulais que tous mes personnages soient ce genre de personnes, bien établis. Tout le monde dans l’équipe de Eli est le meilleur de son domaine. C’est un peu comme dans Ocean’s Eleven (une de mes influences pour ce livre), on reconnaît que chacun est le meilleur, la vrai question est de savoir comment vont-ils réussir ? Je dirais que pour Eli, mes plus grandes inspirations venaient de films comme Ocean’s Eleven ou The Sting, et bien sûr Arsène Lupin. Josef emprunte beaucoup à Zoro dans One Piece (anime et manga m’ont beaucoup influencés) et tous les autres au fil des besoins. Miranda était spécialement conçue pour être l’arme d’Eli, une pauvre fille.
 


Yabook : Comment voyez-vous Eli vous en tant qu’auteur ?
 

 

Rachel Aaron : Je ne suis pas Eli, du moins pas totalement. Oh comme j’aimerai l’être ! Je serais plus riche ! Mais tous mes personnages ont une partie de moi en eux. Pour Eli, je le voulais à la fois du bon et du mauvais côté en matière de charme. Tout le monde aime les gens charmants, mais à cause de cela, les gens charmants peuvent s’en tirer là où d’autres moins amicaux n’auraient pas été tolérés. Eli s’en sort toujours, il est un peu pourri, mais en dessous de sont charme apparent, il a une morale solide. Vous vous rendez compte de cela à la fin de The Spirit Thief et beaucoup plus à travers mes derniers livres de la série, tandis que les choses deviennent beaucoup beaucoup plus difficiles pour notre voleur. Je dirai, cependant que Eli est aussi charmant à écrire qu’à lire. J’aime l’attirer vers les ennuis juste pour voir comment il va lui-même parler de lui cette fois !
 


Yabook : Pouvez-vous nous parler un peu de la magie ? Pouvez-vous nous la décrire ?
 

 

Rachel Aaron : La magie dans le monde d’Eli est partout. Chaque chose, d’une montagne à une rivière, d’une table à une théière, a un esprit et et sa propre pensée. Les assistants sont des gens qui peuvent entendre les voix de ces esprits et leur parler. Ils peuvent aussi les soumettre à leur volonté pour leur faire faire ce qu’ils veulent. Cela s’appelle de l’esclavagisme, et c’est considéré comme mal. Les bons assistants passent des accords avec les esprits qui agissent en partenariat et sur un pied d’égalité. Eli, bien sûr ; mène les choses à sa façon, charmant les esprits pour qu’ils fassent ce qu’il veut.
Parler aux esprits est une partie importante du roman d’Eli Monpress, et certains esprits sont eux-mêmes des personnages dans le livre, y compris une épée, une montagne, un vent, un chien géant et la mer. Le fonctionnement interne de la magie occupe une grande partie de l’intrigue et de la série dans les livres suivants, de sorte que c’est tout ce que je vais vous dire pour le moment. Mais je suis très fière le mon système de magie.  

Yabook : Pouvez-vous nous parler de ce qui va arriver dans le deuxième tome, The Spirit Rebellion ? 
 

 

Rachel Aaron : Dans le livre suivant, Eli et compagnie courent après une prétendue cité, qui est en fait un piège pour Eli. Mais si vous savez que c’est un piège au début, sûrement que vous pouvez le déjouer, pas vrai ? C’est ce à quoi Eli est le meilleur. Bien sûr, les choses ne vont pas se dérouler sans heurts. Aussi, Miranda occupe un rôle important dans ce livre. Si vous avez apprécié The Spirit Thief, je crois vraiment que vous allez aimer le second tome.
 

 

Yabook : Vous avez un blog, un Twitter et une page Facebook… Les utilisez-vous beaucoup et quelle importance cela a-t-il pour vous ? En tant qu’auteur ?
 

 

Rachel Aaron : Si vous cherchez des informations à propos de mes livres, y compris des extraits, j’ai tout cela sur mon site Internet : www.rachelaaron.net.
Mon blog, http://thisblogisaploy.blogspot.com/, propose des nouvelles versions, des conseils d’écriture et des cadeaux (livres gratuits).
Si vous voulez juste me dire bonjour, le meilleur moyen est Twitter @Rachel_Aaron. J’ai une page de fan sur Facebook mais je l’utilise seulement pour publier mon blog. Je poste principalement sur Twitter, c’est un fantastique moyen interactif pour échanger directement avec les fans. Si vous m’envoyez un Tweet je promets de répondre en retour.
 

 

Yabook : Quels sont vos projets et sur quoi travaillez-vous en ce moment ? 
 

 

Rachel Aaron : Je viens de terminer le 5e et dernier tome de la série d’Eli, Spirit’s End ! Il va sortir en novembre 2012 aux U.S et Royaume Unis, mais malheureusement je ne sais pas quand en France pour le moment. Espérons que The Spirit Thief va marcher assez pour être traduit en français !
Maintenant que Eli est terminé, je travaille sur une série de science-fiction qui est très différente d’Eli. C’est très excitant, vraiment ! Je ne peux pas vous en dire plus pour le moment, mais bientôt j’espère pouvoir en parler à tout le monde.
Merci pour cette Interview. Je suis effrayée d’être publiée en français. Les critiques ont été très bonnes jusque là, et je peux seulement espérer qu’Eli saura charmer en français aussi bien que j’ai essayé de le faire en anglais. Merci de votre lecture, et j’espère que vous allez viser The Spirit Thief si ça n’est pas déjà fait.  

 

Yabook : Merci Rachel

 


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Nord Pas-de-Calais Lorraine Alsace Franche-Comté Provence Alpes Côte d'Azur Languedoc Roussillon Champagne-Ardennes Picardie Haute-Normandie Ile de France Bourgogne Rhône-Alpes Auvergne Midi-Pyrénées Aquitaine Limousin Poitou-Charentes Centre Basse-Normandie Pays de Loire Bretagne Corse

Interview de Rachel Aaron : Ya Book