Description logo pour referencement
   
Interview de Lilith SAINTCROW
A la Une
auteur Lilith Saintcrow
GenreVampires & Monstres

Pour la parution de Mission Nocturne (Orbit/Calmann-Lévy )

Yabook

 : Bonjour Lilith, vous êtes auteur YA. Vous écrivez depuis combien de temps ? Comment l’écriture est-elle arrivée dans votre vie ?

Lilith Saintcrow : J’ai toujours écrit. J’ai appris à lire très jeune, et quand j’ai eu à peu près 8 ans, j’ai commencé à être déçue de la manière dont certaines histoires se terminaient. Du coup j’ai voulu « réparer » tout ça ; l’écriture étant très utile pour ça, je n’ai jamais arrêté depuis.

 

Yabook  : Qu’est-ce qui vous a donné envie de vous tourner vers un public de jeunes adultes ?

Lilith Saintcrow : Je ne pensais pas écrire pour des jeunes adultes dans la mesure où mon univers est assez sombre. On m’a demandé si j’aimerais le faire, je ne me suis pas laissée convaincre facilement car je voulais être sûre que l’éditeur avait bien compris le genre de texte que j’allais rendre.

 

Yabook  : D’où vous vient votre grande imagination ?

Lilith Saintcrow : … Je ne sais pas, elle a toujours été là.

 

Yabook  : Lilith Saintcrow, est-ce votre véritable nom ?

Lilith Saintcrow : Oui, c’est celui qui se trouve sur mon permis de conduire, ma carte de sécurité sociale, mon chéquier, mes factures… C’est mon vrai nom.

 

Yabook  : Comment travaillez-vous, vous faut-il des conditions particulières pour écrire ?

Lilith Saintcrow  : Tout ce dont j’ai besoin, c’est de quoi écrire : un stylo et du papier ou mon traitement de texte. Je me suis exercée à travailler dans n’importe quelle condition. En tant que mère célibataire, je dois prendre le temps d’écrire et être capable de faire abstraction de ce qui pourrait me distraire. Ceci étant dit, des litres de thé et ma musique peuvent m’aider. Mais vraiment je peux écrire n’importe où. Je ne comprends pas les gens qui ont besoin de conditions spéciales. Pour moi, écrire est de l’ordre du besoin, pas de la décision. La question n’est pas « comment je vais aménager mon environnement pour pouvoir écrire », mais plutôt « je dois écrire, il existe donc un moyen pour le faire ».

 

Yabook  : Quel est votre personnage préféré parmi ceux que vous avez créé ?

Lilith SaintCrow : Voilà une question bien traîtresse ! Ils sont tous comme mes enfants. Préférer une histoire signifierait dévoyer toutes les autres. Tout ce que je peux dire, c’est que généralement je n’aime pas mes personnages, et que je n’aimerais pas avoir à les rencontrer dans la vraie vie. Ce sont des gens compliqués.

 

Yabook  : Quelle est votre relation avec vos personnages en général et avec Jill Kismet en particulier ?

Lilith Saintcrow : Je les déteste… mais je me sens aussi proche d’eux. Je souffre avec eux. Beaucoup de mes personnages ont un passé difficile, vécu des traumatismes qui résonnent encore en eux. Je les comprends, je suis dans leur tête, j’ai mal pour eux. D’un côté je déteste ce qu’ils font, d’un autre je comprends et j’éprouve de la compassion pour eux, assez en tout cas pour comprendre leurs choix.

 

A propos de Mission Nocturne (titre VO : Night Shift) et de sa sortie en librairies en France

 

Yabook  : Comment vous est venue l’idée de cette histoire et de ce personnage, Jill ?

Lilith Saintcrow : J’étais fatiguée de ce qu’on appelle ici l’urban fantasy, où le protagoniste est en rapport conflictuel avec la loi. J’ai pensé que… si les choses tournent mal la nuit, les premiers à être au courant seraient la police, les conducteurs d’ambulances, et ils seraient plutôt contents d’avoir un spécialiste sous la main pour les aider. Puis j’ai commencé à me demander quel genre de personnage remplirait ce rôle, ce que cela requerrait émotionnellement, physiquement et spirituellement. La violence parfois nécessaire pour survivre marque les gens et a des effets durables. La nuit ne laisse le visage de personne intact. Et Jill Kismet est née.

 

Yabook  : Quel serait votre rêve en tant qu’auteur à présent ?

Lilith SaintCrow : Je ne suis pas sûre de comprendre la question. Je fais tous les jours ce que j’aime ; écrire est ce pour quoi je suis faite. Du coup, je vis tous les jours mon rêve. Merci pour vos questions !

 

LILITH SAINTCROW et son YABOOK QUI SUIS-JE ...

 

Lieu de naissance : Nouveau Mexique USA

Lieu de résidence : Vancouver, Washington (USA)

Enfants  : j’ai deux enfants

Ce que j’aime : mes enfants, écrire, les livres, les films, courir, faire de l’escalade.

Ce que je n’aime pas : l’intolérance, la stupidité et la méchanceté

Mon film préféré : Le cercle des poètes disparus (Peter Weir, 1989)

Mon livre préféré : Je ne peux pas en choisir un en particulier. Jane Eyre (roman de Charlotte Brontë), Histoire de la décadence et de la chute de l’Empire romain, de Edward Gibbon, ou les ouvrages de Tanith Lee. 

Ma recette préférée  : De nouveau, je ne peux en choisir qu’une. J’aime cuisiner, le pain étant sans doute ce que je préfère cuisiner.

Mes monstres ou personnages surnaturels préférés : je les aime tous

Mon acteur préféré : Impossible de choisir. En ce moment, disons que j’ai un faible pour Tom Hardy.

Mon auteur préféré : Probablement Tanith Lee, même si j’ai aussi un faible pour Marguerite Duras

Ville ou campagne : Les deux, s’il vous plait.

Shopping ou promenade : promenade

 Mer ou montagne : la mer. Toujours la mer.


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Nord Pas-de-Calais Lorraine Alsace Franche-Comté Provence Alpes Côte d'Azur Languedoc Roussillon Champagne-Ardennes Picardie Haute-Normandie Ile de France Bourgogne Rhône-Alpes Auvergne Midi-Pyrénées Aquitaine Limousin Poitou-Charentes Centre Basse-Normandie Pays de Loire Bretagne Corse

Interview de Lilith SAINTCROW : Ya Book