Description logo pour referencement
   
Interview de Kelley Armstrong
A la Une
auteur Kelley Armstrong
GenreVampires & Monstres

Auteur Young Adult, le Mythe du Loup-Garou n’a aucun secret pour elle.

Kelley Armstrong, auteur Young Adult connue pour sa saga Les Femmes de l’Autremonde, va voir son roman The Gathering ( paru en 2011 en V.O), publié en France chez Castelmore sous le titre « Innocence » en avril prochain.

 

Yabook : Bonjour Kelley Armstrong, vous êtes auteur Young Adult, quand vous étiez plus jeune, qui était votre auteur préféré ? Et pourquoi avez-vous commencé à écrire, qu’est-ce qui vous a poussé à le faire ? 

 

Kelley Armstrong : De tout temps, mon auteur préféré est Stephen King, les autres sont Anne Rice, Richard Adams et Jane Austen.
Je pense que ce qui m’a inspiré était l’opportunité de raconter mes propres histoires. Comme un enfant, j’ai commencé à écrire parce que j’aimai lire, et écrire signifiait pouvoir créer les histoires que j’avais envie d’entendre. Une partie de cela reste toujours vrai aujourd’hui… Bien que je ne sois plus la seule à les lire.

 

Yabook : Comment est née l’idée de la série Femmes de l’Autremonde ?

 

Kelley Armstrong : L’idée pour Bitten vient d’un épisode de la série X-Files. J’ai bien aimé le spectacle, mais je n’ai pas aimé leur façon de représenter le loup-garou et j’ai écrit une courte histoire à propos d’un loup garou femelle d’un genre que je préférais, que j’aie plus tard transformée en Bitten (Morsure en VF).

 

Yabook : Qu’est-ce qui vous intéresse chez les Loups-garous ?

 

Kelley Armstrong : A force de lire depuis longtemps des légendes sur le paranormal cela m’a donné une base de connaissance solide concernant le mythe du loup-garou, du coup c’était le côté loup que je voulais travailler, les faire penser et agir comme des loups quand ils étaient transformés et quelque part, même lorsqu’ils étaient sous forme humaine. 

 

Yabook : Pourquoi prendre souvent des jeunes femmes comme personnages principaux ?

 

Kelley Armstrong : C’était plus instinctif que conscient. Avec un récit à la première personne j’étais plus à l’aise d’écrire depuis le point de vue d’une femme. Je me suis toujours méfié de prendre des voix trop différentes de moi—en genre, âge, contexte socio économique etc. J’avais fait plusieurs expériences ces dernières années, mais quand j’ai commencé cette série, je ne voulais pas utiliser une voix masculine. Je l’ai fait depuis, avec d’autres ouvrages, mais c’est encore plus difficile à la première personne. La troisième est plus facile. Je n’ai aucun problème à faire des personnages masculins à la troisième personne.

 

Yabook : Pourquoi avez-vous décidé de faire un break dans cette série ?

 

Kelley Armstrong : Les Femmes d’Autremonde se termine avec 13 tomes. J’ai dis cependant que je ne voit pas cela en claquant la porte sur mon Univers. C’est plus comme tirer le rideau pour le moment. Je travaille sur une nouvelle série pour adultes, mais j’ai toujours des projets pour d’autres courtes histoires etc. Si j’ai des idées dans le futur, j’ai laissé les choses suffisamment ouvertes pour un retour sur scène. Je ne suis pas lasse de ce monde et il semble que les lecteurs non plus, mais Cela me parait être une meilleure idée que de conclure les histoires là où je l’avais prévu depuis longtemps...avant d’arriver à un point ou lecteur et auteur se disent "assez" !

 

Yabook : Vous parlez beaucoup avec vos fans sur Internet. Quelle importance cela a-t-il pour vous ?

 

Kelley Armstrong : Le soutien des fans est important. J’encourage les retours car je me vois comme un artisan du spectacle pas comme une artiste littéraire. J’écris pour me divertir moi-même, mais aussi pour divertir les lecteurs et si j’ignore ce qu’ils veulent, alors je pourrais aussi bien revenir à écrire des histoires pour moi-même. Quand les lecteurs me disent ce qu’ils veulent savoir de plus sur certains personnages, ou juste à propos de la série en général, alors ils m’indiquent comment faire mon travail. C’est plus facile d’écrire la suite si je sais que le gens attendent de la lire.

 

Yabook : Sur votre site web, il y a la liste des personnages, un guide du monde des démons et beaucoup d’autres choses qui accompagnent vos livres. C’est important pour vous de donner beaucoup d’informations ? 

 

Kelley Armstrong : Les lecteurs apprécient les extras, particulièrement s’ils sont gratuits. Plus tôt dans ma carrière, j’ai eu le temps de faire ce genre de choses si les lecteurs le demandaient. Je souhaite que cela reste encore vrai ! 

 

Yabook : Comment travaillez vous au quotidien ? Est-ce facile de travailler quand on a un tel succès ?

 

Kelley Armstrong : Avec une vielle maison pleine- mari, enfants, animaux- et un emploi du temps très chargé, j’ai appris à vivre selon la citation de Jack London qui dit que vous ne pouvez pas attendre la grève pour avoir de l’inspiration ; vous devez lui courir après avec un club. Je me mets à écrire dès que je peux. Ma routine de base est de commencer à travailler quand les enfants vont à l’école, jusqu’à ce qu’ils rentrent à la maison, et les affaires reprennent après le dîner et le week-end.

 

Yabook : Sur quoi travaillez-vous en ce moment ? Quels sont vos projets ? Que pouvez-vous nous dire à propos du prochain tome The Calling ? 

 

Kelley Armstrong : J’ai juste vendu une nouvelle série pour adultes qui comporte des éléments surnaturels, mais surtout du mystère. Cela suivra l’Autremonde. Je m’essaie à un genre intermédiaire, juste après avoir vendu une trilogie que je vais co écrire avec Melissa Marr.
Le livre The Calling reprend exactement là où Innocence (Titre VO The Gathering) s’interrompait ; rien de surprenant au vu de l’interruption plutôt abrupte de l’histoire. Comme les lecteurs vont le découvrir, cependant, cela aurait été pire si j’étais allé jusqu’à un ou deux chapitres plus loin. Malheureusement, je ne peux pas en dire beaucoup plus sur l’intrigue. Comme je l’ai appris quand mon éditeur m’a montré la maquette, toute description du livre gâcherait l’histoire. Il n’y a pas d’autre moyen de donner une idée de ce qui se passe autrement. Si cela ne dérange pas les lecteurs de gâcher les quelques premiers chapitres, la description est sur mon site web.

Yabook : Merci Infiniment Kelley.




 


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Nord Pas-de-Calais Lorraine Alsace Franche-Comté Provence Alpes Côte d'Azur Languedoc Roussillon Champagne-Ardennes Picardie Haute-Normandie Ile de France Bourgogne Rhône-Alpes Auvergne Midi-Pyrénées Aquitaine Limousin Poitou-Charentes Centre Basse-Normandie Pays de Loire Bretagne Corse

Interview de Kelley Armstrong : Ya Book