Description logo pour referencement
   
Interview de Christel Noir
A la Une
auteur Christel Noir
GenreVampires & Monstres

Auteur de la Confession des Anges

Interview de Christel Noir, auteur de la Confession des Anges

Yabook : Christel Noir, bonjour, vous êtes artiste peintre, depuis quand et quel a été votre parcours dans ce domaine pour en arriver à faire ce métier ?
Christel Noir : J’ai commencé mes premiers cours de dessin dès l’âge de 5 ans, le dessin et la peinture ont donc toujours fait partie de ma vie. Il y a 10 ans, j’ai sauté le pas et organisé ma première exposition. Ce moment a été à la fois angoissant et magique. Angoissant parce que le regard des autres allait se poser sur mes oeuvres, magique parce que ce regard a été bienveillant et a donné naissance à une exposition par an.

Yabook : Pourquoi avoir opté pour un pseudo en peinture ?
Christel Noir : Soÿ n’est pas un pseudo puisque c’est mon surnom, en famille. Il était donc plus proche des crayons et pinceaux de mes 5 ans.

Yabook : Comme peintre, comment vous présenteriez votre travail et style en quelques mots ?
Christel Noir : C’est un style semi-figuratif, travaillé en technique mixte sur différents supports. Les thèmes abordés sont à messages, mais toujours retranscrits en couleurs et douceur parce que ces oeuvres, après être nées sous mes pinceaux, doivent continuer leur vie chez des gens, dans leur foyer. Il faut donc qu’elles “émettent” de bonnes ondes !

Yabook : Vous êtes auteur, depuis peu (je crois ?), comment l’écriture est entrée dans votre vie et qu’est-ce qui vous a donné envie de publier ?
Christel Noir : L’écriture est arrivée juste après le dessin, certes très sommaire au départ : un dessin, une phrase ! Je me suis lancée avec une première parution en co-écriture, en 2004, un recueil de portraits d’hommes et leurs différentes façons de séduire : Papa j’ai encore raté l’amour (ed. JC Lattès).
Je crois qu’il n’y a pas d’envie de publier pour être publier, c’est surtout une envie de raconter une histoire, de faire rêver les gens, de les transporter dans un univers où leur imaginaire est roi et ainsi leur liberté souveraine.

Yabook : Comment aujourd’hui vous vous définissez : auteur, peintre, scénariste... vous avez peut-être même d’autres casquettes ?
Christel Noir : Je ne sais pas si l’être humain a besoin de “se définir”. “Se définir” est surtout synonyme de se ranger dans une catégorie et cela pour les autres, les rassurer peut-être. Alors je suis tout ce que vous venez d’écrire et prends toutes les “casquettes” que mon imaginaire m’offre !

Yabook : Quoi qu’il en soit, l’imagination est votre outil de travail, comment entretenez vous votre imaginaire. Qu’est ce qui vous inspire ?
Christel Noir : Je l’entretiens par l’observation, les rencontres et tout m’inspire ! La nature, les gens, les situations, les voyages, mes lectures, toutes ces choses qui font la vie !

Yabook : Voulez-vous nous parler de votre travail en tant que scénariste ?
Christel Noir : Nous parlions d’imaginaire, le mien, je crois, est très fertile ! Et certaines des histoires et sujets que je souhaite aborder - ou qui s’imposent - s’adaptent plus à cette forme d’écriture efficace, visuelle et sans temps suspendu.

Yabook : Quand vous n’écrivez pas, ne réalisez pas de peintures, que faites-vous ? Autrement dit, quelles sont vos autres passions ?
Christel Noir : J’adore préparer des petits plats pour ma famille et mes amis ! La cuisine est î alchimie qui se rapproche de la peinture.

Yabook : Quelles sont les grandes (ou petites causes) que vous défendez ?
Christel Noir : En 2011, nous avons créé avec Didier van Cauwelaert et Patrice Serres, Art Espoir. Ce mouvement a soutenu, cette année, la recherche de l’association URMA du Professeur Philippe Coubes, à Montpellier. Nous avons organisé une vente aux enchères d’oeuvres d’art, une soirée de gala ainsi que publier un ouvrage : L’Enfant qui venait d’un livre (ed. Prisma) afin de contribuer à financer le programme de recherche sur les mouvements anormaux (maladie telle que la dystonie). Et ainsi permettre de soigner davantage d’enfants souffrant de handicap moteur grâce à la technique de stimulation cérébrale profonde.

Yabook : Parlons de La confession des Anges… Comment cet ouvrage est né dans votre imagination et comment est-il arrivé entre les mains de Prisma ?
Christel Noir : Cette histoire est née grâce aux grands-mères qui m’entourent, à leur bonté, leur générosité et leur envie de transmettre leur mémoire.

Yabook : Pour écrire ce livre, avez vous étudié les anges, la Bible, ou fait des recherches spécifiques ?
Christel Noir : Effectivement beaucoup de lectures, mais les anges se cachent souvent dans des romans, histoires et contes, là où nous ne soupçonnons pas les trouver...

Yabook : Quel regard portez vous sur vos personnages : Olivia, Laure, Alexandre, la grand-mère d’Olivia ?
Christel Noir : Un regard bienveillant ! J’espère qu’ils portent le même sur moi ! :)

Yabook : Quel lien entretenez-vous avec eux ?
Une fois que les personnages ont pris vie, ils deviennent assez vite autonomes ! Et réclament la suite !!!

Yabook : A travers le personnage de Laure, une fille très rationnelle, vous évoquez les problématiques de lignées familiales pour expliquer cette maladie incontournable, d’où vous vient cette idée que l’on puisse hériter de nos ancêtres des constructions ou schémas que nous reproduisons ?
Christel Noir : Nous héritons tous de schémas familiaux, le but est de se les approprier, de les faire évoluer dans le bon sens, c’est-à-dire s’en servir pour écrire à notre tour un nouveau chapitre de la vie familiale.

Yabook : Olivia est un personnage tiraillé entre 2 mondes ou 2 réalités et des choix à faire... Elle passe d’une vie creuse et superficielle à une vie qui va basculer vers l’altruisme, la bonté, le travail d’équipe ...Comment ce personnage a pris forme sous votre plume... est-il un peu vous, ou inspiré des personnes de votre entourage ?
Christel Noir : Je pense qu’il y a toujours une petite part de soi dans les histoires que nous racontons, à partir de cette base, les personnages progressent, grandissent et deviennent eux-mêmes, libres, parfois incontrôlables !

Yabook : Que symbolise selon vous ce grand saut qu’Olivia doit faire dans le vide en prenant sa décision ? Si toutefois vous avez voulu donner un sens philosophique à tout cela...
Christel Noir : “Deviens ce que tu es”, Nietzsche. Être soi est un très joli cadeau d’harmonie pour une personne. Olivia se fait ce cadeau afin d’être efficace pour elle, dans l’intérêt les autres.

Yabook : Faut-il souffrir (vivre une rupture, la disparition d’êtres que l’on aime, être battue etc.) pour devenir bon, se retrouver en face de soi, contacter son âme, bref prendre conscience de qui l’on est et de ce que l’on a à faire dans la vie ?
Christel Noir : Je ne pense pas. Dans l’histoire de La Confession des anges, la rupture amoureuse d’Olivia est un interrupteur qui va lui offrir la lumière sur ses propres capacités, richesses et contradictions et lui permettre d’évoluer.

Yabook : Quel est votre regard par rapport à la mort ? Dans cet ouvrage, la mort est présentée comme quelque chose de léger.
Christel Noir : C’est un changement d’état, une porte à franchir pour certains, une fin pour d’autres. La mort est inéluctable, et demeure une appréhension - voire une peur - pour la plupart d’entre nous parce qu’elle est une inconnue.

Yabook : Pourquoi les forces du mal disparaissent-elles finalement de l’histoire alors qu’au fil les pages, l’on sentait la tension monter, les forces du mal se rapprocher et menacer de plus en plus ? Est-ce la suite qui le révélera ? Est-ce que vous préférez les histoires qui se terminent bien ?
Christel Noir : Je préfère effectivement les histoires qui se terminent bien !

Yabook : On en sait finalement pas trop sur ces Ombres... à part l’utilisation des ondes radio et fréquences ...la menace mystérieuse qu’elles représentent ...
Que représentent ces Ombres pour vous dans cette histoire ?
Christel Noir : Dans cette histoire, le Mal est représenté par des ondes - qui nous traversent chaque jour, à chaque instant. Peut-être ces ondes sont-elles notre plus grand danger, aujourd’hui ?

Yabook : Les anges... pour vous que sont ils ? Des êtres imaginaires au même titre que les Loups garous, licornes etc ? ou bien ont-ils une toute autre place (laquelle) ?
et croyez vous en leur existence ?
Christel Noir : Bien sûr que les anges existent ! Regardez autour de vous ! Nous sommes entourés de personnes extra-ordinaires qui oeuvrent dans le Bien, la Bonté, la Paix, la Solidarité. Alors peut-être y a t-il des anges au-dessus de nous, mais certainement il y en a parmi nous !

Yabook : Si une suite est prévue..... Que pouvez vous déjà nous en dire..... ?
Christel Noir : J’imagine différentes missions pour le binôme Olivia - ange terrestre - et Laure - ange de l’autre côté, qui risquent d’être assez truculentes !

Yabook : Quels retours avez-vous de vos lecteurs ?
Christel Noir : Des retours de bonté et d’encouragement, regardez sur les avis de la FNAC par exemple !

Yabook : Est-ce que cela vous a donné envie de continuer à écrire ?
Christel Noir : Bien sûr ! Continuer à écrire des histoires qui font du bien, qui ouvrent de nouveaux horizons dans l’imaginaire de chacun.

Yabook : Vous faut il des conditions spéciales pour écrire ? (lesquelles : rituels, lieux, heures etc.)
Christel Noir : Aucune condition particulière, juste la sérénité du lieu.

Yabook : Un mot de vos projets 2012 et au-delà à l’écrit ou en couleur sur vos toiles ?
(expos, dédicaces, ...... )
Christel Noir : Toujours beaucoup de projets ! Mais surtout une adaptation de La Confession des anges pour la télé.

Yabook : Merci infiniment Christel .

En bonus …… Son Qui suis-je ?

Nom prénom  : Christel Noir
Age : 42 ans
Lieu de naissance : Paris
Lieu de vie : Paris
Situation de famille (enfants et âges) : 1 fils de 21 ans
Signe(s) particulier(s) : passionnée
J’aime : J’aime aimer
Je n’aime pas : l’égoïsme
Ma recette de cuisine préférée : le baeckoffe de ma maman !
Ma série TV préférée : Dexter
Si j’étais un super héros ou personnage de légende : Jiminy Cricket
Ville ou campagne ? Ville pour travailler, campagne pour me ressourcer
Montagne ou mer ? La Nature
Aquarelle ou peinture à l’huile ? : Technique mixte
De Vinci ou Dubuffet ? De Vinci pour L’Homme de Vitruve, Dubuffet pour l’Art Brut
Ange ou Vampire ? Ange, bien sûr !
Café ou thé à la menthe ? Café au lait le matin et thé à la menthe de mon amie Fatia
Mon livre de chevet : Le CV de Dieu de Jean-Pierre Fournier
Ma chanteuse préférée ? Alicia Keys
Mon acteur préféré ? André Dussollier

 


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Nord Pas-de-Calais Lorraine Alsace Franche-Comté Provence Alpes Côte d'Azur Languedoc Roussillon Champagne-Ardennes Picardie Haute-Normandie Ile de France Bourgogne Rhône-Alpes Auvergne Midi-Pyrénées Aquitaine Limousin Poitou-Charentes Centre Basse-Normandie Pays de Loire Bretagne Corse

Interview de Christel Noir : Ya Book