Description logo pour referencement
   
Interview Kiera Cass
A la Une
auteur Kiera Cass
GenreVampires & Monstres

Kiera Cass est l’auteur de La Sélection. Elle nous parle de son roman.

Yabook : Quels sont les livres qui vous ont marqué dans votre jeunesse ?

Kiera Cass : J’ai toujours aimé lire mais rien ne m’a vraiment marqué avec le lycée. J’ai lu Pas raccord (de Stephen Chbosky, NdT) et j’ai alors réalisé qu’il y avait des livres pour ceux de mon âge. Ça a un peu changé ma vie.

 

 

Yabook : Qu’est-ce qui vous a donné envie d’écrire ?

Kiera Cass : L’écriture a d’abord été une forme personnelle de thérapie. Et après en avoir discuté avec plusieurs auteurs young adult, il se trouve que je ne suis pas la seule ! C’est génial d’avoir cet outil aussi merveilleux pour aimer à gérer les choses, notamment depuis qu’écrire ces livres rend d’autres personnes heureuses.

 

 

Yabook : Comment est née La Sélection ? Qu’aviez-vous envie de faire avec ce roman ?

Kiera Cass : La Sélection est née quand je réfléchissais au personnage biblique Esther et à Cendrillon. Je me suis toujours demandé si Esther n’aurait pas aimé un quelconque garçon avant d’être envoyée au palais. Même si elle n’était pas retenue comme la nouvelle femme du roi, elle n’aurait pas pu revenir chez elle. A-t-elle dû renoncer à son amour ? C’est quelque chose qui m’a toujours rendue curieuse. Comme Cendrillon, qui n’a jamais demandé un prince, seulement une nuit de repos et une robe. Et si devenir une princesse était plus que ce qu’elle ne pouvait supporter ? Ces deux histoires se sont combinées dans ma tête et j’ai compris que je voulais écrire une histoire à propos d’une fille qui attirerait l’attention d’un prince... mais qui n’en voudrait pas, parce qu’elle est déjà amoureuse de quelqu’un d’autre. Cette fille finirait par traverser quelque chose (qui a fini par devenir La Sélection) qui l’emmènerait loin de son nid douillet et lui ferait voir le monde d’une manière qu’elle n’aurait jamais imaginé. Voilà comment est né ce roman.

 

 

Yabook : Comment présenteriez-vous America Singer ? Quel genre de jeune fille est-ce ?

Kiera Cass : Elle est vraiment têtue ! Elle est également très loyale et très « famille ». Elle sait ce qui est important à ses yeux et elle s’y accroche farouchement. Il se trouve qu’elle est également très mignonne, mais pas d’une manière conventionnelle, ce qui fait qu’elle met du temps à s’en apercevoir.

 

 

Yabook : Est-ce qu’on peut dire que c’est une sorte de conte de fées à l’envers, avec le cœur d’un prince à conquérir ?

Kiera Cass : Bien sûr ! Mais ça relève définitivement plus du conte de fées que de la dystopie. J’aime cette idée qu’une histoire d’amour un peu old school puisse également arriver à une époque où le téléphone existe. C’est plutôt amusant.

 

 

Yabook : Comment avez-vous travaillé pour l’écrire ?

Kiera Cass : Je n’ai pas vraiment fait de recherches. J’ai surtout fait des croquis pour les robes et les maisons. J’avais besoin de rester inspirée plus que tout.

 

 

Yabook : C’est une dystopie avec les États-Unis qui ont été envahis par la Chine... Comment cette idée est-elle née ? Et est-ce que cela signifie que pour vous écrire de la science fiction, c’est aussi parler des risques de notre présent ?

Kiera Cass : C’était simplement une sorte de jeu avec ce qui se passe actuellement dans le monde. Je n’avais pas l’attention de faire quelque espèce de déclaration mais j’ai eu des réclamations sur l’univers. Cela reste de la fiction.

 

 

Yabook : Pourquoi écrire plus particulièrement des romans Young Adult ?

Kiera Cass : Parce que, au fond de moi, j’ai toujours 17 ans.

 

 

Yabook : Vous avez également écrit pas mal d’histoires courtes. Est-ce que le même travail que pour un roman ? Et comment savez-vous si une idée va devenir une nouvelle ou un roman ?

Kiera Cass : J’ai écrit une nouvelle qui s’appelle « In the Clearing » qui fait parti d’une anthologie dystopique, Brave New Love. C’était la première fois que j’ai dû, délibérément, penser à une idée et la traiter en un nombre de signes donné. J’aime utiliser beaucoup de mots. Mais je ne sais jamais si une idée sera plus qu’un simple paragraphe écrit sur la première page d’un journal donc je ne les oublie jamais. Cela dépend si l’histoire ne cesse de me harceler.

 

 

Yabook : Sur quoi travaillez-vous ? Quels sont vos projets ?

Kiera Cass : En ce moment, nous sommes au milieu du travail éditorial sur la suite de La Sélection et je travaille sur le premier jet du troisième livre. Après ça... et bien, c’est un secret ! 


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Nord Pas-de-Calais Lorraine Alsace Franche-Comté Provence Alpes Côte d'Azur Languedoc Roussillon Champagne-Ardennes Picardie Haute-Normandie Ile de France Bourgogne Rhône-Alpes Auvergne Midi-Pyrénées Aquitaine Limousin Poitou-Charentes Centre Basse-Normandie Pays de Loire Bretagne Corse

Interview Kiera Cass : Ya Book