Description logo pour referencement
   
Interview Andréa Schwartz
A la Une
auteur Andrea Schwartz
GenreSF/Fantasy

André Schwartz vient nous présenter le tome 1 de Kel !

Yabook : Comment est né Kel ?

 

Andrea Schwartz : C’est une très bonne question. Comment expliquer la genèse d’un livre ? Je crois que tout a commencé avec le monde : ces deux empires qui s’affrontent. Dans ma tête, au départ, les femmes n’étaient pas bannies de l’armée, au contraire. La première héroïne des Deux-Empires évoluait dans un monde où elles prenaient les armes comme les hommes. Puis j’ai décidé que ça n’avait pas toujours été le cas. C’est comme cela que Shelun est née : la première à bafouer les interdits.

Le reste est venu assez naturellement, découlant des bases de l’univers : la haine ancestrale entre Kel’yons et Kel’bais, aux origines un peu obscures… Je voulais confronter mon héroïne à la réalité, la faire grandir au fil des pages, parce que rien n’est ni tout noir, ni tout blanc dans la vie.

 

Yabook : Comment avez vous construit cet univers ?

 

Andrea Schwartz : J’adore ça ! C’est une des choses que je préfère avec l’écriture : mettre en scène, créer de toute pièce.

Tout est parti de l’Empire Kel’bai, en fait, qui est la patrie de Shelun. Au départ, je voulais l’opposer à des espèces de « Barbares » ; mes premiers jets-tests ressemblent à cela. Et puis j’ai changé radicalement.

J’ai décidé de mettre en face un autre Empire, aussi rigide et puissant que le Kel’bai, avec la même culture et les mêmes codes. La différence la plus évidente entre les Kel’bais et les Kel’yons est la couleur de leurs cheveux : noirs au sud, blancs au nord. Il fallait que cela ne tienne vraiment à rien, pour mettre en relief l’absurdité de la guerre entre eux.

En gros, nous avons deux empires semblables, avec la même langue et la même culture, et une haine que la plupart d’entre eux ne peuvent même pas expliquer. Ce sont des sociétés rigides, où l’obéissance est la qualité la plus vantée.

Il y a un petit côté « confucéen » dans la culture qui peut rappeler les sociétés patriarcales… Après tout, j’ai grandi dans l’une d’entre elles.

En remontant de l’ère dans laquelle vit Shelun, j’ai construit pour ces deux peuples une longue histoire d’errance et de renversements, que j’espère vous présenter un jour.

 

Yabook : Pourriez vous nous décrire Shelun, votre héroïne ?

 

Andrea Schwartz : Shelun est une jeune femme têtue, fière et dominée par ses émotions. Au début, elle agit mue par sa haine : elle doit absolument venger ses parents, quitte à bafouer les sacro-saintes règles de son pays.

Ce côté émotif est contrebalancé par le côté rationnel d’autres personnages, comme Keldan, Aydred et Ieran – tous des hommes, vous remarquerez. Surtout Aydred. Lorsque Shelun suit son instinct, lui pèse soigneusement le pour et le contre. J’ai adoré opposer ces deux façons de faire.

 

Yabook : Quelle place prend la romance dans ce livre ?

 

Andrea Schwartz : Question difficile… Il y a une histoire d’amour, et quelque part elle est centrale puisque c’est elle qui fait évoluer l’héroïne, qui bouleverse ses préjugés et lui fait poser quelques actions qu’elle n’aurait jamais imaginées. Je dirai donc que la romance est motrice, même si les deux personnages sont souvent séparés.

 

Yabook : Qui sont vos auteurs ? Comment vous ont ils influencés ?

 

Andrea Schwartz : Les premiers qui me viennent à l’esprit sont Anne Rice, Tolkien et George R. R. Martin. Je ne pense pas leur ressembler par le style, mais ils m’ont sûrement transmis une certaine admiration pour un monde bien construit, des personnages profonds, « réels ».

Paradoxalement, Tolkien a fait naître en moi un dédain marqué pour les histoires trop manichéennes. Je ne compte plus les soupirs que j’ai poussés devant les orques-trop-moches-et-méchants et les elfes-tellement-parfait-que-ça-fait-mal.

 

Yabook : Quels sont vos projets pour 2013 ?

 

Andrea Schwartz : Finir le tome 2 de KEL, déjà… et finir mon autre histoire fantasy. C’est du gros travail, on verra ce que ça donne au 31 décembre.


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Nord Pas-de-Calais Lorraine Alsace Franche-Comté Provence Alpes Côte d'Azur Languedoc Roussillon Champagne-Ardennes Picardie Haute-Normandie Ile de France Bourgogne Rhône-Alpes Auvergne Midi-Pyrénées Aquitaine Limousin Poitou-Charentes Centre Basse-Normandie Pays de Loire Bretagne Corse

Interview Andréa Schwartz : Ya Book