Description logo pour referencement
   

:: Icônes ::

A la Une
auteur Margaret Stohl
N° ISBN9782012035280
Série (1)
EditeurBlack Moon
Pages408
Parution2013-10-02
TypeRoman

Margaret Stohl, co-auteur de la saga 16 lunes, seule aux commandes d’une nouvelle dystopie.

"Le jour du Jour, les morts se sont effondrés sans bruit chez eux, inconscients de ce qui les tuait. Ils n’ont jamais rien su de nos nouveaux Seigneurs, de leur aptitude à recourir à leur Icônes pour dominer l’énergie coulant dans nos propres corps, nos machines et nos villes.
A l’arrêter net.
Quoi qu’il en soit, les miens sont morts. J’ai survécu, alors qu’il n’y avait aucune raison.
Personne n’a compris pourquoi."

Margaret Stohl, co-auteur avec Kim Garcia, de la série 16 lunes se lance dans la dystopie en solo.

La trame de l’histoire se déroule un monde post-apocalyptique, monde bouleversé par l’invasion de Seigneurs, entités extra-terrestres, qui ont implanté sur Terre des icônes, qui ont la capacité de tout arrêter, aussi bien électricité que le coeur des humains.

Leur invasion a pour conséquence l’anéantissement de villes entières et l’asservissement des humains, envoyés pour beaucoup dans de mystérieux chantiers.

En apparence, quiconque s’approche des icônes, meurt sur le champ, mais il existe de mystérieux enfants icônes, capables des les anéantir, aux pouvoirs étranges. Ils sont 4 protagonistes principaux :

- Dol, le chagrin

- Ro, la fureur

- Lucas, l’aimant

- Tima, la terreur

Tous les quatre porteurs d’une étrange marque au poignet.

En quelques mots les points qui vous feront ou non lire cette dystopie :


-  L’histoire de départ est intéressante, mais finalement on apprend peu de choses sur la raison de la présence des Seigneurs, et de leurs chantiers. On a dû mal à entrer dans l’ambiance de ce monde post-apocalyptique.


- Les pouvoirs des personnages sont survolés, on ne comprend pas très bien, à quoi ils servent ni pourquoi on les appelle enfants icônes.


- La trame du récit est particulièrement lente, l’action se laisse désirer, et quand il y en a, elle n’est pas franchement aboutie.


- Les sentiments des personnages principaux, sont assez flous, leurs penchants amoureux très variants, ils ne sont pas très charismatiques, ils manquent d’envergure.

Bref, on ressort frustré de cet univers, et sincèrement, je pense que je ne franchirai pas les pages du tome 2 ...

Les petits plus :
Kim Garcia, co-auteur de 16 lunes, se lance aussi dans une série seule, à paraître chez Black Moon en 2014.

Une vidéo de Margaret Stohl qui parle de la publication d’Icônes
 


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Nord Pas-de-Calais Lorraine Alsace Franche-Comté Provence Alpes Côte d'Azur Languedoc Roussillon Champagne-Ardennes Picardie Haute-Normandie Ile de France Bourgogne Rhône-Alpes Auvergne Midi-Pyrénées Aquitaine Limousin Poitou-Charentes Centre Basse-Normandie Pays de Loire Bretagne Corse

Icônes : Ya Book