Description logo pour referencement
Fred Paronuzzi
   
A la Une
Pays : France
né le 1967

Auteur adultes/jeunes adultes aux histoires empruntes de voyages, d’amour et de secrets de famille….

Fred Paronuzzi

 

Il est né à Ugine et fête en cette année 2012 ses 45 ans. En couple, installé en Savoie à Chambéry, il enseigne l’anglais dans un lycée professionnel.

Outre la littérature, l’écriture et l’enseignement, il aime le cinéma, la musique et la montagne.

Il a aussi beaucoup voyagé de part le monde.

 

Son Interview à suivre ICI

 

Les auteurs qu’il aime : Boris Vian , Louis Ferdinand Céline, Samuel Beckett, Albert camus, Victor Hugo pour un roman qui l’a beaucoup marqué L’ homme qui rit.

 

Film préféré : The Hours (de Stephen Daldry sorti en 2002)

 

Son groupe musical préféré : RadioHead

 

Ville ou campagne ? Campagne mais j’ai aussi une grande passion pour les villes de Paris, New York et Berlin

 

Mer ou montagne ? Montagne sans hésiter, même si j’ai un projet de livre de pirates en ce moment, mais la mer n’est pas vraiment mon élément.

 

 

Sa Bibliographie :

 

 

2003 éditions du Dilettante 10 ANS 3/4

Alors voilà. C’est l’histoire d’un petit Savoyard, enfin d’un presque grand. 10 ans 3/4 sous la toise (et dans le titre). L’âge où on a enfin les pieds qui touchent quand on est assis à table. Nom : Falcozzi Frédéric. Celui d’une tribu suractive et ragouteuse qu’il nous croque par le menu : la mère, la grand-mère, le chien péteur, le père, les amis d’Afrique et d’ailleurs, la concierge à bigoudis. L’histoire d’un regard avec ses lubies, ses émerveillements, mais aussi d’un corps de môme avec ses avaries : un jour à l’hôpital pour se les faire descendre enfin, le lendemain au cirque pour voir pisser les dromadaires, le reste du temps à l’école pour faire avec les mots des autres mômes et scruter la gent enseignante.
Disert et prématuré, maigre comme un lacet et futé comme un loir, Frédéric enquille les portes initiatiques comme un slalomeur fieffé : le sexe et la folie, la frime et les filles, les frontières et la cage d’escalier. Tout s’achèvera en altitude avec l’urne de Mémé.
Fred Paronuzzi, ou quand le jeune Doisnel apprend à fumer au petit Nicolas.
Genre : Roman
ISBN : 2-84263-069-6
Année de parution : mars 2003
Nombre de pages : 160
Format : 12x18 cm
Couverture : Claude Fraysse
Prix : 13,5€


 

2005 éditions du Dilettante Comme s’ils étaient beaux

 

Genre : Littérature générale / Roman
ISBN : 2-84263-103-X
Année de parution : mars 2005
Nombre de pages : 160
Format : 12x18 cm
Couverture : atelier Civard
Prix : 13,5€


Ils vont s’aimer et pourtant... 20 ans, 30 kilos et un océan les séparent. Étonnant et émouvant.


Résumé

C’est Jérémie, Jérémie Toussaint. Il vit petit et tranquille, à Solex, entre maman et un tonton foreur de Sahara, baroudeur nostalgique. Elle s’appelle Rose, Rose in USA, elle loue des chambres et prend des coups, à des résidents de passage et de son Doug pas très doux. Jérémie croise la vie d’une Élodie qui de leur enfant ne voudra pas. Jérémie soignera sa plaie à grandes rasades de chlore, entendez la piscine avec sa séance spéciale « femmes enceintes », à grandes cuillerées de psychanalyse, entendez culino-thérapie, avec le frétillant docteur Boo. Mais le meilleur est à venir. Parti aux States piloter des étudiants, Jérémie s’en ira gîter dans le logis de Rose. Suave coup de foudre ! Révélation ! Liaison ! Amour. Doigts noués, cœurs embrasés, la trop grosse Rose a trouvé son Jérémie ami. D’une vie morose et d’un destin menu, faisons un gros bouquet brûlant, un crépuscule sucré. Sont-ils beaux ? Faisons comme si…
Paronuzzi jongle avec les cœurs comme avec des oranges. Jus et saveur sont au rendez-vous.

 

2007 La lettre de Flora chez Robert Laffont

 
Depuis qu’il a subi, sans réagir, une violente agression dans le bus qu’il conduisait, la vie de Matteo a basculé. Il boit trop et détruit, lentement mais sûrement, ce à quoi il tient le plus : l’amour de sa femme et de sa petite fille. Mais, ce matin-là, il reçoit une lettre qui le touche au coeur, lui que plus grand-chose ne touche : là-bas, en Italie, sa tante Flora est en train de mourir. Ici, de l’autre côté des Alpes, il n’est plus bon à rien, ni à personne. Alors Matteo décide d’aller voir une dernière fois zia Flora. Et reprend, seul, la route de son village natal, vers le seul souvenir tendre de son enfance – la meilleure part de lui-même. Au bout de ce voyage, la femme si discrète qui s’est sacrifiée pour qu’il ait une vie meilleure lui révélera son douloureux secret et ce sera comme une renaissance. Fred Paronuzzi aime donner la parole à ceux que l’on n’a pas l’habitude d’entendre, à ceux qui, à première vue, mènent une existence anodine. Son écriture sobre et précise déjoue avec délicatesse et authenticité les pièges du mélo pour frapper au plus juste des sentiments et donner toute leur force aux liens entre les personnages. Après des débuts remarqués, l’auteur du cocasse et tendre 10 ans ¾ confirme ses promesses avec ce roman très court, tendu, ou derrière la pudeur des mots affleure une émotion brute, à l’image du personnage de Flora : "pas du genre à se répandre" mais terriblement attachant.
 

Parution : 8 Février 2007
Format : 135 x 215 mm
Nombre de pages : 144
Prix : 16,25 €
ISBN : 2-221-10663-6

 

 

Terrains minés chez Thierry Magnier


Un recueil de nouvelles dans lequel le ballon rond est un passeport vers la diversité du monde.

 

En France, en Argentine, au Moyen-Orient ou en Afrique, par temps de paix ou de guerre, sous un régime démocratique ou dictatorial, le football est un langage universel. Dans ce recueil de nouvelles, il est le fil rouge qui relie des destins diamétralement opposés, des aventures humaines aux quatre coins du globe, des drames et des moments de grâce, de tragiques injustices ou des morceaux d’histoire avec un grand H.

Tantôt catalyseur de toutes les chances, plus tard déclencheur de tragédies individuelles ou universelles, le ballon rond, sous la plume à la fois tendre et dure de Fred Paronuzzi, est un passeport vers la diversité du monde.

janvier 2010 / 13,5 x 16 cm / 144 pages

ISBN 978-2-84420-804-0

prix indicatif : 10 €

 

 

 

2011 Chez Thierry Magnier Un Cargo pour Berlin

 

Nour et Tariq paient des passeurs pour quitter leur pays. Récit à deux voies : celle de Nour, sa vie d’avant, la condition des femmes et celle de Youness, le garçon qu’elle est devenue pendant sa fuite, celle qui veut s’en sortir. Pour comprendre ce qui pousse les jeunes immigrés à tout quitter.

 

Nour, ça veut dire Lumière en arabe. Nour portait bien son prénom. Brillante élève au collège de Saïda, elle rêve de faire des études. Sa famille est pauvre, ce n’est pas possible, mais Mme Bouraoui, la directrice, a une solution : Nour travaillera chez elle et sera payée. Le bel Idriss, neveu de Mme Bouraoui, va tout casser en séduisant Nour. Promise à un mariage arrangé pour sauver l’honneur, Nour s’enfuit avec Tariq, son copain de toujours. Pour le voyage avec les passeurs, elle devient Youness. Au bout de la route : Berlin, si Dieu le veut.

 

 

 

 

2012 Chez Thierry Magnier

 

Mon père est américain

 

Alors qu’il se croyait sans père, Léo apprend que ce dernier est en prison aux États-Unis, dans le couloir de la mort. Commence alors une relation sans promesse d’avenir commun.

janvier 2012 / 12 x 21 cm / 144 pages

ISBN 978-2-36474-035-8

prix indicatif : 9 €

 

et en 2013, l’on attend un roman mettant en scène 4 lycéens…. Suspens.

 

 

 

Bibliographie
Evénements
Au fil de l'info
Interviews
Nord Pas-de-Calais Lorraine Alsace Franche-Comté Provence Alpes Côte d'Azur Languedoc Roussillon Champagne-Ardennes Picardie Haute-Normandie Ile de France Bourgogne Rhône-Alpes Auvergne Midi-Pyrénées Aquitaine Limousin Poitou-Charentes Centre Basse-Normandie Pays de Loire Bretagne Corse

Fred Paronuzzi : Ya Book