Description logo pour referencement
   

:: Coup de coeur pour L’Héritière de la Nuit ::

A la Une
auteur Helen Lowe
N° ISBN978-2-36051047-4
Série (1)
EditeurORBIT
Pages432
Parution2012-02-29
TypeRoman
Coup de Cœur YaBook !

Une jeune héritière, une magie redoutée et des menaces sur tous les fronts.

Une jeune héritière, un peuple trop fier, une magie redoutée et des menaces sur tous les fronts.
Secouez le tout et plongez dans la Nuit !

 

L’Héritière de la Nuit est le 1er roman de la néo-zélandaise Helen Lowe.

 

 

Premier tome de la série Le Mur de la Nuit, il nous plonge dans un univers riche et complexe, où rien n’est tout noir ou tout blanc.

 

 

A grande Histoire, lourds secrets…

 

 

Dans des temps immémoriaux, le peuple Deraïs est descendu des étoiles et s’est installé le long du Mur de la Nuit. Depuis, ils protègent la Tairre contre L’Essaim des ténèbres, créatures aussi maléfiques que féroces. De nombreux héros se sont révélés au cours de cette lutte ininterrompue, encore adulés à ce jour au travers de nombreuses légendes. Mais depuis quelques centaines d’années, la menace d’invasion s’est faite de plus en plus vague, de violents conflits internes agitent les Neuf Maisons Deraïs et la magie est devenue une malédiction pour ceux qui la possèdent.

 

Malian est du Sang de la fière Maison de la Nuit. Héritière du trône, elle rêve d’une grande destinée semblable à celle des héros qu’elle admire depuis toujours. Mais lorsque son château devient le théâtre d’un massacre, elle doit faire face à une destinée à laquelle elle ne s’attendait pas. Porteuse d’anciens pouvoirs, elle devra affronter le rejet de son peuple, tout en tenant dans ses mains la survie de celui-ci. Et peut-être pire encore, découvrir certaines vérités cachées sur le peuple Deraïs et sur sa propre famille.

 

Malian n’est pas au bout de ses surprises. A qui peut-elle réellement se fier ? Les masques tombent autours d’elle, les mystères s’épaississent à l’heure où plus que jamais, la jeune fille doit remplir son devoir d’Héritière. Jusqu’où est-elle prête à aller ?

 

 

Des non-dits qui nous gardent en haleine.

 

 

L’histoire commence fort. Le massacre qui bouleverse l’insouciance de Malian intervient dès le deuxième chapitre. Par les réactions de chacun pendant et après ce sanglant événement, plusieurs intrigues se nouent autour des nombreux protagonistes qui entourent la jeune héritière. Car si celle-ci est au centre de l’histoire, une très grande place est accordée aux autres personnages clés. On prend plaisir à découvrir leur rôle, leur caractère, leur histoire personnelle, d’autant plus qu’ils ne se dévoilent jamais tout à fait et gardent encore pour eux certains secrets qui les accompagnent encore à la fin de ce premier tome.

 

L’univers de la Tairre se révèle de la même manière, au travers les légendes, les coutumes et les lois que l’on rencontre au fil de l’histoire. On sent que ce monde là a été consciencieusement pensé et structuré pour être un réel support à l’histoire et non juste un écrin. Par ailleurs, il faut souligner le glossaire très complet qui permet de comprendre au mieux tous ses codes.

De nombreuses questions relatives à l’histoire des Deraïs et à la Maison de la Nuit restent elles-aussi en suspend et alimentent une ambiance de mystère et de suspicion omniprésente.

 

Le domaine de la magie est complexe, de par son histoire et par ses multiples plans d’existence et d’interaction avec le réel. Certains faits magiques ont tout de même parfois du mal à s’expliquer, mais le cadre onirique de celle-ci nous fait largement accepter ce bemol.

 

 

Une histoire qui prend du temps à se mettre en place

 

 

Tout est là pour nous plonger dans une très bonne saga fantasy. Pourtant, je reste dubitative sur ce premier tome. Si le mystère est parfaitement entretenu, certains passages trainent en longueur. Le récit dans son ensemble garde un rythme assez lent. Après un départ fracassant, les conséquences du massacre sur le destin de Malian sont finalement longues à se déclencher. Le véritable voyage initiatique de Malian commence réellement à la fin de ce volet du Mur de la Nuit.

Par ailleurs, pourquoi une héroïne de 13 ans à peine pour un roman adulte ? Des dialogues souvent naïfs et les trop nombreux haussements d’épaules des personnages en toutes circonstances gâchent un peu la qualité globale de l’histoire.

 

L’Héritière de la Nuit pose très bien les bases de l’univers et de la trame imaginés par Helen Lowe. On attend avec impatience de voir enfin se dévoiler les véritables visages des différents protagonistes, des alliés de Malian comme des mystérieux membres de l’Essaim des Ténèbres.

C’est avec grand plaisir qu’on suivra l’apprentissage de Malian, qui permettra aussi de visiter les autres peuples de la Tairre, et d’en savoir plus sur la Guilde des Hérauts.


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Nord Pas-de-Calais Lorraine Alsace Franche-Comté Provence Alpes Côte d'Azur Languedoc Roussillon Champagne-Ardennes Picardie Haute-Normandie Ile de France Bourgogne Rhône-Alpes Auvergne Midi-Pyrénées Aquitaine Limousin Poitou-Charentes Centre Basse-Normandie Pays de Loire Bretagne Corse

Coup de coeur pour L’Héritière de la Nuit : Ya Book